30 janvier 2010

Hommes-objets

J'ai trouvé l'ameublement de mon futur appart ! ( plus qu'à trouver ledit futur appart... )
Je vous fais donc partager ce clip, la musique est sympa, et c'est l'occas de voir du bô mâââle alors pourquoi s'en priver ! ;)



24 janvier 2010

De l'air !

* j'écris cet article avec en fond sonore ma soeur essayant de tester la résistance ultime du piano ( et de mon self-control ) en une interprétation très personnelle de " Pirates des Caraïbes " à la main droite, et de la main gauche " We will rock you ", pour voir si les basses peuvent réveiller le thème ( oui il y a quand même de la recherche dans l'expérimentation il faut l'avouer ) * <- c'était l'excuse de m*rde pour mes potentielles fautes d'orthographe ^^




De l'air ! Du grand air même !









Je suis une fille, donc par définition : chiante. Pour les kokineries, il me faut mon petit confort, ce qui a lancé le fou rire ce week end à l'hyppo.

J'y suis donc sortie, accompagnée d'un ami. Nous arrivons pile à l'heure, le temps passe vite à l'hyppo. Enchainement traditionnel : entrée, vestiaire, douche, jacu. Un couple barbotait déjà, et nous accueillent par un bonjour souriant quand nous plongeons à côté d'eux. Coup d'oeil à mon accompagnateur : ils nous plaisent ( plus besoin de se parler, on se fait comprendre ces choses là d'un regard). C'est difficile à expliquer, mais en club, quand je croise certaines personnes, je sens tout de suite si il y a ce petit quelque chose qui change tout. Un simple sourire à notre arrivée au jacu ? Oui, çà suffit à donner l'envie de plus. Mais pas pour le moment, les esprits sont encore à la détente dans la partie balnéo.

Nous quittons le jacu, direction le hammam ( je crois que ce couple ira au sauna ).







Je profite de l'humidité, de nos corps ruisselants pour commencer à caresser mon accompagnateur. J'aime quand mes mains glissent presque aussi bien qu'avec de l'huile de massage. Lui fait de même, jusqu'à ce que la température nous fasse abdiquer de nos caresses de plus en plus poussées, et nous réfugier sous la fraicheur de la douche. Coup d'oeil au reste de la balnéo, le couple du jacu n'est plus là.


Ne voulant pas faire trop baisser la température, nous partons nous perdre dans le labyrinthe des coins câlins.









Il est encore tôt, c'est assez calme dans le labyrinthe, les clients sont encore au bar ou dans la balnéo. On monte !
L'hyppo, fidèle à lui même, si c'est calme en bas... c'est que çà l'est beaucoup moins en haut à l'étage romain ! ( effet mouton de panurge ? mouais bof... je préfère dire esprit de groupe libertin ). Légère déception : le lit central est occupé par 2 couples, qui par leur disposition prennent toute la place. On aurait pu éventuellement leur demander si on pouvait se joindre à eux ( et donc avoir une petite place ), mais leurs orgasmes avaient l'air très proches ( et effectivement on a constaté 2min après qu'ils l'étaient ), nous n'avons pas voulu les déranger au mauvais moment. Nous nous sommes donc tournés vers les lits entourant ce fameux lit central, et qui étaient déjà tout bien occupés, sauf le premier à droite en rentrant. Un couple était sur le côté, l'autre côté étant vide. En regardant de loin je les reconnais ! Le couple du jacu ! On s'approche, on capte un regard, un sourire, on peut s'installer.









Avec mon accompagnateur nous reprenons là où nous nous étions arrêté dans le hammam. J'avais l'intention de profiter un moment de lui avant d'aborder notre couple voisin. Difficile d'avoir la notion du temps dans un coin câlin, mais commençant à très bien nous connaitre, je pense qu'en une petite quinzaine de minutes nous avions fini d'abuser réciproquement de nos corps, et prenions quelques instant de détente-câlin avant de continuer. Pendant ce temps les 2 couples sur le lit central avaient eux aussi terminé, et étaient descendus se remettre de leurs émotions.








Premier fou rire de la soirée : ( oui je sais : le sexe c'est du sérieux, mais si on peut en rire alors tant mieux ! ) nous entendons, venant de l'escalier tout proche de nous, un cri étouffé de stupeur " ho mais qu'est-ce que tu fais là ! ", puis un éclat de rire " ben et toi alors ! ", puis re-éclat de rire " ha ba oui t'as raison ! ", et 4 personnes ( 2 cpls ) qui éclatent de rire ensemble " chéri, je te présente machine, ma chef, et machin son mari ".
Avec notre couple voisin, interrompus dans nos élans respectifs, nous nous jetons un coup d'oeil rigolard, amusés de cette situation ( que, avouons-le, nous fait bien rire...quand elle arrive aux autres ! ).







Un couple débouche de l'escalier en riant ( mais je ne sais pas si c'est l'employée ou la chef ), et s'attardent devant " notre " coin câlin. Le sourire aux lèvres ( du vrai ? ou une composition pour garder la tête haute après s'être fait griller ? je ne sais pas trop, mais peu importe, ils arrivent comme un rayon de soleil, et çà j'aime ! ), ils demandent si on peut leur faire une petit place. Ok pour tous les 4, donc chacun se décale d'une demi longueur de paréo pour les laisser monter.


J'aime ces situations de crise du logement : les corps se frôlent, se rapprochent, les choses évoluent naturellement.
Difficile de décrire ce qu'il s'est passé ensuite : 3 femmes, 3 hommes, des couples qui se mélangent, des changements de partenaires, de places, de positions, des duos, des trios...

C'est là que l'étage romain prend vraiment de sa définition : c'est de l'orgie pure et dure, tout simplement, comme on l'aime. J'ai remarqué que dans ces moments là il y a très peu de mots échangés, comme si ils étaient inutiles, on se comprend d'un regard, d'un geste. Tout le monde à l'air sur la même longueur d'onde, comme un clan de vieux amis de la fac, qui se connaissent sur le bout des doigts ( et de la langue ) depuis des années. Un observateur extérieur aurait été incapable de dire qui est " en couple " avec qui. En plus nous avions de quoi brouiller les pistes : la différence d'âge dans mon " couple ", et les différentes origines des autres couples ( 2 cpl d'origines variées, que par réflexe on aurait tendance à assembler différemment ).







Deuxième fou rire de la soirée : pour la troisième fois où je changeais de position, j'en profite pour jeter un coup d'oeil au reste de l'étage romain ( comme une remontée de surface du fin fond abyssale de " notre " coin câlin ), et je remarque que le lit central était toujours inoccupé. J'en souris : 3-4 personnes sont adossées aux colonnes de pierres, visiblement ils n'osent pas s'installer au milieu, trop exhib sans doute comme situation.
Mon partenaire à ce moment là, voyant mon sourire, regarde par dessus son épaule, puis regarde " notre " coin, puis exprime en chuchotant à mon oreille ce à quoi je pensais à ce moment précis : " on est forts quand même : à 6 dans le plus petit coin de l'étage, alors que le lit central est vide ! ". Je rie, en me replongeant dans la mêlée.
Pour ceux qui ne connaissent pas l'hyppo : le premier coin à droite, donc " notre " coin, doit faire 1m50 sur 2m, ouvert sur une longueur ( mais avec une sorte d'arche décorative de chaque côté, donc ne permettant pas de dépasser du matelas), et dont l'autre longueur est escamotée par le toit en pente. Donc à 6 personnes, c'est petit, très petit. Tandis que le lit central fait 3m sur 3m, ouvert sur 3 côtés.







Le jeu à 6 se prolongera pendant un délicieusement long moment. Le premier couple présent partira en premier. Mon accompagnateur et la femme de l'autre couple suivront pour aller se rafraichir, et moi comme souvent je profiterai des dernières ressources de cet homme avec qui le courant passe vraiment très bien ( gourmande ? rho si peu... ^^ ).







Les meilleures choses ont une fin, le scénario habituel reprendra donc le dessus : douche, coca, hammam, douche, vestiaire.



Une super soirée, comme je les aime.






notes personnelles :

- simuler auprès du barman qu'il fait trop chaud en haut avant d'avoir trop chaud, pour anticiper l'allumage de la clim

- mettre un paréo ou une serviette entre le mur en pierre romaine et mon avant-bras gauche

- continuer à toujours venir à l'hyppo avec ma trousse ( initialement pour l'huile de massage, les mentos, la clé de vestiaire et parfois les menottes ), ET la recharger en présos, ils sont radins à l'hyppo : c'est 1 préso par bracelet-clé de vestiaire, dans un jeu à 6 çà part vite...





crédit photo : môa, voyage dans l'ouest du canada, été 2006

22 janvier 2010

22 jours

22 jours... c'est le temps qu'auront tenues mes bonnes résolutions 2010.



Honte à moi...je sui
s une faible femme...

Mais en même temps comment voulez-vous résister quand votre mère vous dit " je pars dans 5min chez Sabotine ( magasin d'usine des chaussures Carel ) tu veux venir ? ".
Ben heu... j'ai juste sauté sur mon manteau et mon sac, et j'étais dans la voiture avant ma mère ^^.

Et donc quitte à flinguer mes bonnes résolutions, autant les flinguer en beauté : j'ai craqué pour des chaussures de soirée, talon 8cm ! Je prends de la hauteur !

Vivement la prochaine soirée en club sec :) 



19 janvier 2010

► Quiz érotique ◄ 5/13

* Réponse question 4 *
Le prix des objets facturés :
13,50 + 30 [ soit 40-10 pour les 25% ] + 159 + 16,20 [ soit 8,10 x 2 ] + 127,60 + 62,80 = 409,10
436,90 - 409,10 = 27,80 euros




* Question 5 : Paris Libertin *

De qui s'agit - il ?

A) Casque d'Or B) Pauline Bonaparte C) Mata Hari D) La Goulue E) Marthe Richard


1) Au musée Guimet, une célèbre espionne de la Première Guerre Mondiale de livra à un spectacle de strip-tease. Quelques années plus tard, elle fut fusillée au fort de Vincennes.

2) Le conseil municipal de l'Hotel de ville de Paris vota en 1946 la fermeture des maisons closes de la capitale. Il allait bientôt être suivit par l'Assemblée nationale. A l'origine de cette décision, une ancienne prostituée, pseudo-résistante, et élue MRP.

3) Sur la colline de Ménilmontant, rue des Cascades, se trouve la maison d'une célèbre prostituée qui défraya la chronique après que deux de ses amants se furent entretués? Simone Signoret l'incarna à l'écran.

4) Malgré les lourdes responsabilités de son frère, elle passa sa vie à collectionner des amants, de toutes nationalités et de toutes conditions. Elle épousa un prince, ce qui ne l'empêcha pas de se faire représenter nue allongée sur un sofa. Elle vécut dans un hôtel particulier qui abrite aujourd'hui l'ambassade d'Angleterre.

5) Elle fut l'une des stars de la fin du XIX° siècle à Paris. Elle dansait le french cancan au Moulin-Rouge, levant la jambe assez haut pour dévoiler un peu de peau nue au-dessus de la jarretière. Après avoir été la star la mieux payée de son temps, elle finit dans la misère, vivant dans une roulotte au marché aux puces.

16 janvier 2010

► Quiz érotique ◄ 4/13

* Réponses question 3 *
Les 5 premiers : Islande ( premier rapport à 15 ans et 7 mois ) Allemagne ( 16 ans et 2 mois ) Autriche ( 16 ans et 3 mois ) Brésil- Hollande ( 16 ans et 4 mois ) Et le dernier : Vietnam ( 19 ans et 8 mois )






* Question 4 : Un peu de maths ! *

Léa fait quelques emplettes chez monsieur Albert et achète, entre autre : des préservatif XXL à 13,50€, un lot de revues pornographiques à 40€, mais soldées à -25%, des petits dessous pour un total de 159€, deux guides de la collection Osez à 8,10€ le volume, un vibromasseur à trois vitesses et ses accesoires pour 127,60€, un masque en latex à 62,80€...
Mais un objet et son prix ont été effacés de la note lorsque Léa déballe ses achats pour les essayer. Sachant que la note se monte à 436,90€ ( eh oui quand même ! ), quel est le prix de ce mystérieux objet ?

ps : le premier que je vois sortir une calculette aura un zéro pointé avec convocation des parents chez la directrice ! ( et elle a une cave SM planquée sous le bureau, 'tention çà rigole pas chez la directrice )

12 janvier 2010

► Quiz érotique ◄ 3/13

* Réponses question 2 *
Les 5 premiers :
Grèce ( 164 rapports par an )
Brésil ( 145 )
Russie- Pologne ( 143 )
Inde ( 130 )
Et le dernier :
Japon ( 48 )




* Question 3 : La précocité sexuelle *

Selon une enquête de Durex en 2004, visant à classer les pays selon l'âge du premier rapport sexuel, voici les 5 premiers, et le dernier de ce classement, à remettre dans l'ordre ( ordre croissant, du plus jeune au plus âgé ). Brésil, Autriche, Vietnam, Islande, Allemagne, Hollande.

10 janvier 2010

* Club * Château des Lys

http://www.chateauclub.fr/

Y aller, se garer :
Dans un dédale de petites rue à sens unique, la tour du Château se repère facilement à l'angle de la rue. Service voiturier 10€.

Accueil :
Excellent ! Accueil souriant et chaleureux. On nous souhaite une bonne soirée sur un ton qui fait tout de suite penser que effectivement la soirée sera bonne !
On laisse sacs et manteaux à l'accueil, et si besoin il y a un vestiaire avec des casiers ( caution du cassier 10€ ) pour se changer. Petit bémol : le vestiaire est après le premier des coins câlins, donc on passe en tenue " de ville " dans le coeur du club.

Déco :
Déco assez traditionnelle de club sec, relevée par des colonnes romaines, des miroirs, des coiffeuses à l'ancienne, et ses escaliers, partout, dans tous les sens, de tous les côté, au point qu'on s'y perdrait.

Piste de danse :
Grande piste de danse ( en pente au fond ? ), entourée de banquettes, miroirs aux murs, barre de pole dance originale : en verre translucide.

Coins câlins :
Grands, très ouverts, équipés de mouchoirs et préservatifs. Plusieurs décos : grand lit, salle des hublots, salle au rideau, cave SM : sling, croix de St-André ( avec la pancarte : accessoires disponibles au bar, sic ! ).

Douches :
2 salles de bain à 2 extrémités des coins câlin ( dont une à côté des vestiaires, place très utile ).
Spacieuses et sur-équipées de produits de beauté. Propreté impécable.

Bar :
Donnant sur la piste de danse, et en face du fumoir. 1 conso offerte avec l'entrée. Puis 5€ les soft ( ou open bar les mercredi-jeudi), 10€ les alcool, 15€ la coupe de champ'.
Café et bonbons ( crocodiles, mini-carambar et bananes en sucre ) sont à dispo toute la soirée au second bar, du côté du resto.

Resto :
Décevant... Bon, mais sans plus, loin de la " cuisine gastronomique " et des photos de plats à la présentation travaillée qu'annonce le site. Menu unique, différent chaque soir ( exemple quand j'y étais : soupe de choux fleur au paprika, escalope de poulet et brick de légumes sauce pesto, glace vanille au grand marnier et coulis de fruit rouge ). 20€ hors boissons.

Clientèle :
25-50 ans. A souligner un bon point sur les tenues ( tous les hommes en pantalon/chemise/chaussures de ville, les femmes en tenues de soirées, souvent assez osées ).

Ambiance :
Excellente ambiance au bar et resto en début de soirée, grâce à l'enthousiasme du staff. Piste de danse bien remplie, coins câlins aussi. Les clients sont souriants, les regards ne fuient pas.

Points positifs :
Accueil chaleureux, presque familial, entretien du club impeccables, 2 salles de bain, originalité de la disposition du club avec tous ses escaliers dans tous les sens, déco avec les petites coiffeuses à l'ancienne ( j'aime beaucoup ce genre de meubles ).

Points négatifs :
Déception du resto...
Choix des musique assez étrange ( année 70, puis 80, puis re-70, puis re-80, puis des morceaux non identifiés, avec des enchaînements bizarres ). Mais l'ambiance sur la piste y est, donc pas grave, sauf qu'au bout d'un moment un peu de changement ferait du bien.
Le vestiaire qui est après le premier coins câlins, pas gênant à l'arrivée, mais quand on repart avant la fin de la soirée ( 4h pour moi ), on traverse habillé en " ville " ( par -12°C comprenez : pantalon, gros pull, bottes, écharpe sur le nez ) un coin où des gens sont en pleine action. Étrange comme situation, donc on s'éclipse discrètement pour ne pas déranger.

Y retourner ? :
Oui, mais pas au resto ( quoique les autres avis que j'en ai lu le décrive comme un resto réellement gastronomique, je suis peut être tombée le mauvais soir ).


6 janvier 2010

► Quiz érotique ◄ 2/13

* Réponses question 1 *
1-J 2-G 3-B 4-F 5-C 6-E 7-H 8-A 9-I 10-D





* Question 2 : Les rapports *

Selon une enquête Durex, réalisée en 2008, la France a
rrive en 12ème position du classement " nombre de rapports sexuels par an ". Mettez dans l'ordre les 5 premiers pays de ce classement, et trouvez le dernier pays de cette enquête dans la liste suivante :

Brésil, Russie, Pologne, Grèce, Japon, Inde.

3 janvier 2010

Bonnes résolutions 2010

Ma liste de bonnes résolutions pour cette année :

- perdre 20kg
( ce que je m'étais déjà dit l'année dernière... et il y a 2 ans... et il y a 3 ans... et... )

- découvrir un nouveau club lib' par mois ( celui de janvier est déjà prévu ^^ )


- ne pas m'acheter de nouvelle robe, tant que je n'ai pas porté au moins 3 fois celles que j'ai déjà, dont certaines encore jamais portées ( non non je ne suis pas une fille superficielle )

- ne pas m'acheter de nouvelles paire de talons, tant que je n'ai pas porté au moins 3 fois ceux que j'ai déjà, dont certains encore jamais portés
( en fait si je suis une fille superficielle...)

- faire du tri dans mon placard, et donner à la croix rouge les affaires dont je ne me sers plus


- adresser la parole plus souvent à ma soeur qu'au chat

- ranger ma chambre, minimum une fois tous les 15 jours


- apprendre à faire un créneau sans y laisser un enjoliveur ( 7 perdus sur 2009, oui j'ai compté )

- ne plus me prendre de caillou dans le pare-brise à 130 sur l'autoroute, marre de changer de pare-brise ( 2 en 2009, mon garagiste m'adore !)

- faire tenir mon épave d'ordi jusqu'au nouveau qui arrive pour mon anniversaire ( en août )



et en option si j'en ai le temps ( parce que là le programme est déjà chargé ) :

- me trouver un mari riche et célèbre ^^



Et vous ? De bonnes résolutions ( intenables ) aussi ? ^^

1 janvier 2010

Bonne Année !



Excellente année à tous !

Que 2010 vous apporte bonheur et débauche !

A consommer sans modération !