30 mai 2010

► Quiz érotique ◄ 13/13

* Réponses question 12 *
A : Mont de Vénus
B : Vénériennes
C : Cyprine
D : Aphrodisiaque
E : Hermaphrodite
F : Vénérer







Et voilà ! Merci aux élèves assidus qui ont bien fait leurs devoirs ! Vous êtes maintenant incollables, et pourrez étaler votre nouvelle cul-ture en ressortant ce dont vous vous souviendrez pour épater la galerie ! Merci qui ? Merci bibi !

25 mai 2010

Une soirée Chandellissime

Depuis un bon mois, un couple d'amis et moi attendions cette soirée avec une impatience presque indécente. Les fameuses Chandelles... ce club si énigmatique et mystérieux. Nous avions enfin pris la décision d'y aller.
Choix porté sur un lundi soir, pour la mixité, nos trios HFF nous satisfaisant pleinement, mais ayant envie d'innover.

Mes amis se chargent de réserver la soirée la semaine précédente, l'accueil téléphonique est glacial quand ils répondent n'être jamais venus, mais devient mielleux quand ils réservent non pas pour 2, mais pour 3 personnes. On leur précise quand même que la réservation d'une table au restaurant n'assure pas l'entrée au club ensuite.

Pendant la semaine, l'intérêt pour cette soirée monte aussi vite que l'angoisse, les questions existentielles sont réglées, choix de la tenue, itinéraire, heure de départ ( et choix du plan B...). En croisant un couple d'amis au Moon City quelques jours avant, et sachant qu'ils affectionnent particulièrement les Chandelles, je leur propose de nous y rejoindre, s'ils peuvent se libérer de leurs obligations familiales en si peu de temps. Quelle chance, V. et O. nous retrouveront dans les coins câlins !



,


Lundi 18h, sac bouclé, je pars retrouver mes amis chez eux, pour nous apprêter à sortir, et nous rendre au club ensemble. J'enfile ma robe de crêpe et de soie, mes bas couture, et mes talons Richelieu. Je suis assortie à Mlle, elle aussi en crêpe, ce détail nous fait sourire. Coiffée, maquillée, parfumée, je tente vainement de camoufler à la terra cota la cicatrice laissée sur mon avant-bras 3 jours plus tôt par un bracelet-clé du Moon City ( toujours rentrer sa clé sans sa pochette de bracelet au Moon City...), mais tant pis ! Ce sont les risques du libertinage.
20h nous sommes installés dans la voiture, Mister en chauffeur nous conduit aux Chandelles.
20h30 nous sommes garés à l'angle de la rue Thérèse ( oui on a monnayé en nature auprès de Mr St-Chance ce coup tout simplement prodigieux, la soirée commence bien ! ).
Nous allons prendre un apéritif en terrasse d'un café, face à l'opéra, profitant du soleil de cette fin de journée.
21h31 nous entrons dans le sas du club, et sonnons, sous l'oeil de la caméra de surveillance.






Nous patientons sans trop savoir quelle attitude adopter. Engager la conversation ? Commencer à enlever nos manteaux ? Re-sonner ? Ou peut être tout simplement faire demi-tour si nous ne sommes pas les bienvenus ? Le temps de la réflexions un couple et un homme entrent eux aussi dans le sas, nous patientons donc tous ensemble, une petite dizaine de minute.
La porte s'ouvre enfin ! Le videur souriant nous demande qui est avec qui, et nos prénoms pour les réservations du restaurant. Mlle, Mister et moi sommes les premiers à entrer. Nous donnons nos manteaux. Le videur, voyant les 3 autres personnes attendant, nous dit " Prenez l'escalier et installez-vous au restaurant, je m'occupe de ces messieurs dames, et je viens vous apporter votre carton de consommation pour le club " ?
Le club ? LE CLUB ??? Impossible de retenir nos sourires béats : nous allons au club. Il est 21h41, et nous savons que nous allons au club. ( oui je sais des gamins devant une machine qui fait des barbes à papa rose fluo toute seule, et 3 fois plus grosses que notre tête...).
Bien évidement l'euphorie, mêlée à l'appréhension de l'attente, et la joie de la découverte de la déco des Chandelles, nous fait prendre le mauvais escalier, et nous retrouver dans les coins câlins. Sous l'oeil rieur d'un serveur " c'est de l'autre côté le restaurant messieurs dames ! ", nous remontons l'escalier, et reprenons le bon cette fois.






Nous sommes conduis à une table ronde, où nous nous installons, dévorant le décor des yeux. Je remarquerai particulièrement les corsets au dos des chaises, et les guirlandes de diamants sur les tables.
On nous présente le menu, buffet d'entrées, fromages et desserts, 2 plats chauds au choix.
Pour moi ce sera figues au foie gras, makis à l'avocat et au saumon, fricassée de champignons, tartare de saumon, jambon de parme aux aubergines et mozarella, puis raviolles de foie gras en sauce de truffes et de paprika ( Mlle et Mister prendront le risotto de gambas), tartare de fruits frais et tarte au chocolat.
Tout est délicieux, fin, raffiné, avec une présentation recherchée, et un service impeccable.
23h nous descendons ( muni de notre carton de conso, apporté à table par le videur ) l'escalier emprunté par erreur, et redécouvrons l'entrée du club.







Installés au lounge, loin des oreilles des serveurs, nos commentaires fusent ! Quel enthousiasme !
Je ne peux m'empêcher, tout en parlant, de poser une main sur Mister... Le temps passe, il est alors décidé que les mains posées, et appuyées, même si elles ne choqueraient personnes ici, seraient plus appropriées ( et plus confortables ) dans les coins câlins. Nous partons donc en exploration, croisant les quelques premiers convives de la soirées, certains déjà bien à l'oeuvre. En passant devant le coin rond, entouré de miroir, mon coup de foudre est immédiat, nous y entrons, laissant nos chaussures dans l'embrasure de l'entrée, pour ne pas marcher sur le lit ( au sol ) avec des talons.
Nous commençons donc un trio, comme nous commençons à savoir si bien le faire. Je vois grâce aux miroirs quelques personnes parfois passer devant nous et s'arrêter un instant, les hommes souriants, les couples se cajolant, dans un esprit libertin exemplaire : aucun ne forcera l'entrée avant d'y être invité. Mais pour le moment nous préférons rester à 3 ( oui ça fait 48h que nous nous sommes séparés après le Roi René...), et prévoyons d'aborder d'autres partenaires plus tard dans la soirée.
" Tiens salut Camille ! " Ce sont V. et O. ! Ils ont pu venir ! Youpi !
Mettant en pause notre câlin, je fais les présentations avec Mlle et Mister, puis nous reprenons où nous en étions ( V. et O. étant venus avec des amis, et finissant de leur faire la visite guidée du club ).
Peu de temps après ils reviennent vers nous, je propose alors de leur faire une petit place. Au sens littéral, le coin câlin rond est parfait pour 3 personnes, mais un peu juste pour 5, surtout quand il faut enjamber des paires de chaussures sur le pas de la porte " comme à la mosquée " a fait remarquer O. sous nos rires.
HHFbiFbiFnonbi, configuration intéressante, jeu extatique !
La recette du succès ne tient à rien de plus qu'à une bonne entente de chacun des partenaires de jeu et un respect mutuel, j'ai vraiment des amis extraordinaire. ^^
Nous sortons de ce jeu de miroir peu avant 2h du matin.




Comblés ! Rafraîchis au bar, mais déjà triste : il est l'heure, certains se lèvent tôt demain, il faut rester raisonnable ( mot totalement incompatible aux clubs libertins ...) et se diriger lentement, très lentement vers la sortie. Quel dommage de se quitter, et de ne pas avoir le temps d'aller rencontrer les autres convives ( surtout en cette soirée mixte ).
Nous nous consolons au buffet de bonbons et fruits frais.
Et retournons au vestiaire.




Nous rendons notre carton de consommation, réglons la soirée ( 92€ pour nous 3, vous êtes sûr ? oui oui c'est bien cela ), récupérons nos manteaux, et lançons un " à très bientôt " ( optimiste ? ) au videur, qui y répond chaleureusement !
Une fois rue Thérèse, nous avançons lentement ( en talons aiguille de 8cm sur les pavés ) vers la voiture, et rentrons chez Mlle et Mister, sans Vouloir retirer de nos lèvres le goût de nos partenaires, et sans Pouvoir en retirer ces sourires...
Un dernier verre chez eux, et il me faut renfiler mon jean ( je suis " à regarder tous les Léonardo chez une copine " difficile de justifier la robe de soirée si mes parents me croisent... ).



Quelle soirée... Chandellissime !

* Club * Les Chandelles

http://www.les-chandelles.com/

Y aller, se garer :

A quelques pas de l'opéra, le 1 rue Thérèse fait l'angle d'une petite rue intimiste de ce quartier.
Service voiturier le week end, parking Vinci à proximité la semaine.

Accueil :

Sobre et cordial. Pour les repas, pensez à venir tôt, le restaurant étant vite complet.

Déco :

Une ambiance à la fois classe et sobre, mais tout autant impressionnante !

Piste de danse :

Belle piste de danse, à côté du bar, entourée de lounge. Pourvue d'un podium avec barre de pole dance.
La musique est différente des dance floor habituels. Aperçu sur la page d'accueil du site internet. Elle se marie aussi bien à la danse qu'aux câlins.

Coins câlins :

Les coins câlins sont tout ouverts, une grande zone de plusieurs lits, un coin rond aux murs recouverts de miroirs, un coin-théâtre érotique, avec un petit podium et sa barre, des menottes sur un mur, des banquettes aux larges coussins, ...
Lumières très tamisées, préservatifs, mouchoirs et poubelles décoratives à disposition, moquette au sol.

Douche :

Une douche pouvant accueillir 2 personnes, avec produits d'hygiène et serviettes à disposition.
Deux toilettes, avec douchettes et petites serviettes à disposition.
Lave-main face aux coins câlins.
Propreté impeccable toute la soirée.

Bar :

1 consommation offerte par personne. Buffet de bonbons ( fruits et/ou gâteaux en plus le soir ). Beau choix d'alcool à la carte.
Dîner en buffet au bar certains soirs à thème.

Restaurant :

Très belle décoration, les tissus corsetés sur les chaises, la vaisselle, les guirlandes de breloques sur les tables, la nappe soyeuse, le service agréable.
Pour le soir buffet d'entrées froides : figues au foie gras, makis au saumon, fricassée de champignons, tartare de saumon, jambon de parme aux aubergines, ...
Choix du plat chaud : raviole de foie gras aux truffes et paprika, ou risotto de gambas.
Buffet de fromages, et de desserts : tartare de fruits, tartes au citron, pêches, ou chocolat.
Le midi les entrées sont servies à l'assiette.

Clientèle :

En mixte 2 à 5 Hommes pour 1 couple environ ( ou plus si les femmes sont gourmandes). Entre 25 et 55 ans. Parfois la caricature d'un vieux monsieur avec une jeune grande blonde, paraissant ennuyée, mais sachant s'amuser. ( ^^ ).
Les tenues sont toutes apprêtées, hommes en costumes et chemises, femmes en robes du soir et talons. L'après-midi les tenues plus décontractées que le soir, parfois trop décontractées à mon goût...
Les soirées du mardi au samedi sont réservées aux couples.

Retrouvez ici un avis sur les samedis soirs, soirées réservées aux couples : http://www.libertango-lamyss.com/2008/10/club-les-chandelles.html

Ambiance :

Libertine plurielle.

Lundi soir : En cette soirée mixte, des hommes seuls absolument remarquables, proposant, et attendant que les femmes disposent. Et qui passent quasiment tous une belle soirée.


After Work : Ambiance intimissime d'une petite quinzaine de personne ( maximum une quarantaine vu un vendredi), thème pluralité ( les clients sortants habituellement les après-midi plutôt en fin de semaine, qu'un lundi ).

Les déjeuners du jeudi peuvent être très fréquentés, une cinquantaine de personne.

Points positifs :

L'ambiance libertine.
La qualité culinaire du restaurant.
L'effort de la clientèle sur le dress code.
Niveau sonore de la musique, et climatisation idéales.
La déco refaite annuellement.


Points négatifs :

L'attente dans le sas d'entrée, parfois un peu longue en cas d'affluence. L'arrivée tôt impérative pour les repas, si on ne veut pas devoir attendre le second service.

Y retourner ? :

Evidement !

23 mai 2010

* Club * Roi René ( fermé )

Fermé depuis septembre 2012. 
Réouverture pour fin 2012 annoncée dans Le Parisien

http://www.roi-rene.com/

Y aller, se garer :
Facile, le club est dans un quartier résidentiel à la limite 92/78, on se gare dans les rues alentour.

Accueil :
Accueil classique par la patronne des lieux au vestiaire pour y déposer sacs et manteaux.

Déco :
Sur le thème des jeux de miroirs dans tout le club, formes arrondies futuristes, éclairages variés, lounge en cuir, chaises de bar en bois à l'ancienne pour contraster avec les alcôves modernes.

Piste de danse :
Placée entre le bar, le lounge, et les coins câlins, suffisamment espacée du bar pour ne pas être gênés par les danseurs à la commande de consommations. Entourée de miroirs, véritable sol de danse, et boules à facettes colorées. Bonne programmation musicale entrainante.

Coins câlins :
Touts ouverts, de 3 à 12 places, toujours sur le thème des jeux de miroirs, des petites alcôves au grand lit rond, en passant par une cabine de train, une black room, et une partie du lounge intimiste pouvant devenir un coin câlin. Moquette au sol, mouchoir et poubelles à disposition.

Douche :
2 ( ou 3 ? ) salles d'eau et toilettes parsemées dans le labyrinthe de coins câlins. Produits d'hygiène à disposition.

Bar :
2 consommations offerte par personne. Bonbons à disposition.

Restaurant et jardin :
A tester lors d'une prochaine visite.

Clientèle :
35-45 ans. De beaux efforts sur les tenues, surtout pour les femmes qui osent des robes dénudées.

Ambiance :
Ambiance festive au bar et sur la piste de danse. Clientèle souriante.
Coins câlins assez calmes, surement dû au peu de clients en ce week end prolongé de jour férié.

Points positif :
Club de région parisienne, mais dans un quartier résidentiel facile d'accès et de place de parking.
2 Consommations offertes.
Thème de déco " miroirs ".

Points négatifs :
Pas de préservatifs à disposition dans les coins câlins.
Clim trop froide dans une partie du club.

Y retourner ? : Pourquoi pas aux beaux jours pour le jardin.


22 mai 2010

Ce soir...


Découverte du
Roi René.

A demain pour mes impressions sur ce club !
Bonne soirée à tous !

16 mai 2010

Happy Birthday To You...

... mon photographe préféré ! Voici ton cadeau ( enfin un des cadeaux ), tu l'aimais beaucoup cette photo, je n'osais pas la publier, mais aujourd'hui est un grand jour alors je me lance !






photo mars 2010

13 mai 2010

Retenez-moi...


Retenez-moi je vais faire un malheur...


Sur son blog, Patrice Catanzaro nous dévoile au compte goute les modèles de sa future collection, le Tome 7.

J'en rêve déjà...

Ma CB en cauchemarde déjà...


Les robes je sais que c'est mort, je ne suis pas mannequin, ni anorexique ( quoique chez Catanzaro rien à redire, les filles ne se ruinent pas la santé, pour une fois des mannequins normalement mince mais pas trop, de bons modèles pour toute la génération d'ado), donc je me contente de baver devant.
Mais les manches en dentelles, non là y'a pas moyen il me les FAUT.



EDIT : ( j'ai de la chance avec mon blog en ce moment moi c'est fou...) on me signale que les photos ne sont pas visibles ( moi je les vois ), peut-être une sécurité du blog d'où elles proviennent, pour qu'on ne les copie pas justement... j'affiche donc en dessous de chacune l'adresse de l'article d'où elles proviennent

RE-EDIT : photos ré-hébergées, donc elles marchent ! ( youpi ! )





http://www.patricecatanzaro-leblog.com/article-l-incontournable-petite-robe-noire-signee-patrice-catanzaro-50215519.html


http://www.patricecatanzaro-leblog.com/article-patrice-catanzaro-leve-le-voile-sur-le-tome-7-49180517.html



http://www.patricecatanzaro-leblog.com/article-patrice-catanzaro-fait-dans-la-dentelle-49944604.html



http://www.patricecatanzaro-leblog.com/article-l-incontournable-petite-robe-noire-signee-patrice-catanzaro-50215519.html



http://www.patricecatanzaro-leblog.com/article-patrice-catanzaro-fait-dans-la-dentelle-49944604.html

9 mai 2010

Vraiment crop'inzusteuh !

Que fais un homme lors d'une soirée avec 2 femmes où les kokineries sont menstuellement impossibles ?

Il se fait masser à 4 mains, après avoir partagé un excellent dîner et une demi-journée de papotage.

C'est vraiment crop'inzusteuh !

La condition masculine en trio HFF est vraiment terrrrible...

Je proteste ! Je veux être homme !



Help-me trouvez moi une solution, attendre que mon pénis pousse c'est vraiment trop trop trop long, je veux être homme tout de suite !!!

2 mai 2010

La Der des Ders

C'est fini !


....


Terminé !


...



Plus jamais ! Ja-mais ! JAMAIS !!!

....


...


...



( ça c'est pour vous faire durer le suspense )


...


...


Je ne sortirai en club libertin, un soir de match, avec un footeux !



( j'entends déjà vos soupirs de soulagement ^^ )




Donc hier soir, c'était THE match du siècle, finale de je ne sais quelle coupe de je ne sais plus quelle ligue, PSG contre je ne sais même pas qui ( ceux qui sont déguisés en rouge et blanc, les majorettes en chaussettes hautes sur le terrain ).
Et je sortais avec un footeux... mais un vrai de vrai hein ! Pur et dur ! Qui a sa place réservée au stade de france et tout hein !

Nous voilà arrivés à l'Hyppo, j'avais juste oublié que des écrans plasma y diffusent au bar l'actualité du jour, donc le match du jour...
Mon footeux lutte courageusement contre l'écran plasma, et me propose d'aller profiter du jacu, exceptionnellement libre ce soir. Raté... on voit la télé depuis le jacu...
Direction donc le hammam.
Nous allons dîner ( je l'assoie stratégiquement dos à la télé ), puis nous nous dirigeons vers les coins câlins.

Je passe rapidement sur un très agréable moment à l'étage romain, à 2, puis 4, puis 6, où il a quand même réussit à regarder sa montre pour faire part à l'assemblée de l'info capitale du moment : c'est la mi-temps ( fou rire de l'assemblée " il est toujours comme ça quand y'a foot ? ", oui... ). Je me venge en plein coït " ça va tu penses pas trop au match ? ", mais je me suis faite engueuler parce que penser au match ça le fait débander ( encore heureux de ça ne soit pas l'inverse quand même !!! ).

A la fin de nos câlins, 2 de nos partenaires ( Karine et son homme, un petit coucou à eux s'ils me lisent ) nous proposent de prendre un dessert ensemble. Nous arrivons au buffet quand la télé annonce les prolongations ( à 22 sur le terrain ils ne sont pas foutus de marquer un malheureux but pour le finir ce fichu match... ).
Nous discutons donc à 3 pendant que mon footeux préféré tente de garder une fréquence cardiaque viable.
Enfin le PSG gagne, et on peut aller fêter ça en un second round de soirée ( re-jacu, hammam, coin câlin ).


PS ( G ) 1 : Je n'avais encore jamais testé la cage de l'Hyppo, c'est très sympa le plaisir contenu, enfermé, prisonnier !

PS 2 : Merci au staff pour le brin de muguet offert en ce 1er mai.

PS 3 : Rien à foutre je ne sors plus les soirs de patinage artistique ! Et toc !


Mais bon, je me console en me disant que, lorsque le choix cornélien Match Vs Club Lib' avec Camille, se pose, je gagne encore, et haut la main ! ^^



Quand le foot ressemblera à ça, là OK j'irai aux matchs.