11 octobre 2011

Trop improbable pour être crédible



Mon Nesquik en main, je m'installe sur cette page pour écrire le récit de ma soirée de samedi dernier au Moon. Parfois les mots coulent de source, et les récits semblent s'écrire d'eux-même. D'autres fois je jette une trame, autour de laquelle je construis ensuite mon récit. Seconde option pour cette fois.

Avant de commencer à écrire, j'ai relu ma trame, pour vérifier que je n'avais pas inversé la chronologie, ni oublié certaines scènes de la soirée.


Et là je me suis mise à la place d'un lecteur inconnu et anonyme, et à sa place, je me suis dit :


" Pfff quel fantasmeur ce mec qui se fait passer pour une certaine Missdactari et qui raconte ses fantasmes qu'ils n'arrivera jamais à réaliser... "

Ou alors de la part d'un lecteur qui me
connaît, ou me lit depuis quelques temps :

" Sic ! Mais Miss tu avais bu ou quoi ??? "


Comme quoi, on peut être une vieille habituée de la pluralité masculine ( ou à défaut trio
FHH ou scène orgiaque ), et trouver que de temps en temps, c'est rigolo la pluralité féminine en soirée au thème " mixte " ^^ ( non bi en ce qui me concerne hein ! faut pas déconner non plus ! ).

Surtout quand il était prévu d'avance que mon amant préféré et moi retrouvions au club une connaissance féminine à lui, accompagnée d'une amie à elle. Et que sur place, notre petite troupe a croisé une 4ème copine !



Trop trop dure la soirée du
zhom...


J'ai été très contente pour lui de le voir entouré de femme qu'il, hasard ou coup de chance ? apprécie toutes.

Et amusée de son comportement du " mec bien, presque trop ", qui cherche un partage égal entre ses partenaires. Belle utopie pleine de bonne volonté, mais qu'est-ce que ça m'énerveuh ! Mes coups de marteaux répétés n'ont pas encore fait intégrer la notion de non-jalousie indispensable au libertinage, mais je continue à le travailler ( au corps ^^).


( Bon je vous rassure, j'ai aussi rencontré un inconnu très agréable à cette soirée, qui m'a parlé de ses envies de jouer avec d'autres hommes pile au moment où j'allais lui exposer exactement la même chose. Chouette ! )


ps : photo non contractuelle, et légèrement optimiste sur le nombre de femmes, mais j'ai adoré ce film, et je vous le recommande ( en plus Catherine Deneuve et Fany Ardant s'y embrassent langoureusement en se roulant sur le tapis ^^ )

1 octobre 2011

* Club * Le 7ème Ciel

http://www.le-7emeciel.com/ Un club libertin dans un avion !

* Cet avis est donné suite à la soirée d'inauguration de ce club, le vendredi 30 septembre 2011, première soirée d'ouverture pour le staff *

Y aller, se garer :

En pleine forêt, dans un petit coin reculé de l'aérodrome Chaubuisson ( oui Chaubuisson c'est bien le nom ^^).
Parking au pied de l'avion, dans l'herbe. Chaussures de rechange impérative en mauvaise saison ou intempéries.

Accueil :

Sympathique et surtout très souriant.

Déco :

A l'intérieur du club, le style " avion " est conservé, par les hublots, le sol en pente, le cockpit avec vue panoramique. Tout est dans les tons de rouge et noir, sobre et élégant.

Coins câlins :

Il y a 5 coins câlins, tous ouverts. Leurs hublots donnent soit sur la passerelle d'entrée du club, soit de l'autre côté sur la balnéo. Mention spéciale au cockpit libéré de ses fauteuils et transformé en coin câlin avec vue panoramique sur l'aérodrome et la forêt.
Préservatifs à disposition dans les coins câlins, ou à l'accueil.

Douche :

Grande douche commune à l'étage des coins câlins.

Bar :

Une consommation par personne offerte avec l'entrée, à siroter au lounge.
Chaque client porte un bracelet avec son numéro de vestiaire pour enregistrer ses consommations.

Balnéo :

En prévision aux pieds de l'avion, une piscine, que l'on voit éclairée depuis les hublots de l'avion, ( ou sur google maps, tapez " aérodrome de chaubuisson ", la piscine est au bout de l'aile gauche de l'avion, entre l'avion et un terrain de tennis ), un jacuzzi et un sauna.
On accédera à la balnéo par une passerelle couverte depuis l'avion, avec casiers au sol pour se changer.

Clientèle :

Difficile de se prononcer en une seule visite, et surtout sur une soirée d'inauguration.
J'y ai néanmoins passé une très agréable soirée, entourée de couples joueurs et d'hommes seuls charmants.
Le club a une capacité d'accueil d'une cinquantaine de personnes. Sûrement un peu plus quand la balnéo sera ouverte.

Ambiance :

Les coins câlins tous ouverts devraient créer une bonne ambiance de jeu.

Points positifs :

L'originalité d'un club libertin dans un avion, permettant de se jouer le film de la star hollywoodienne sortant de son jet privé sous les cris de la foule en délire, descendant l'escalier, et s'engouffrant dans sa voiture qui l'attend au pied ( oui l'esprit s'égare à 3heures du matin ^^ ).
La bienveillance du staff, et ses rondes régulières à l'étage des coins câlins.

Points négatifs :

La localisation du club, loin de tout.
Le parking dans l'herbe. ( Mais qui pourrait être réglé par un service voiturier, les abords de l'avion étant dallés, on y descendrait, et le voiturier irait garer les voitures plus loin dans l'herbe ).
L'absence de piste de danse et de restauration.
Le manque d'équipement de base du club ( poubelles dans les coins câlins, panier à serviettes de toilettes à la salle de bain, etc...). Des détails que le staff devrait pouvoir régler facilement.

Y retourner ? :

Oui quand la balnéo sera ouverte.
Et pour donner leur chance à cette équipe très sympathique, bien consciente qu'il n'est pas évident d'ouvrir un club libertin quand on ne connaît pas ce milieu. Mais qui semble pleine de bonne volonté pour proposer de belles soirées à sa clientèle.



Edit août 2013 :

Un site de vidéo porno est allé tourner une séquence au 7ème Ciel. Elle commence par une présentation du club ( avant de tomber dans le porno...). La voici : http://www.jacquieetmicheltv.net/showvideo/1876/le-septieme-ciel-a-fontenay-tresigny-77/

Je suis très déçue de constater les changements opérés depuis ma visite du club il y a presque 2 ans.
Les coins câlins à l'étage sont supprimés au profit d'une piste de danse plus grande que celle qu'il y avait en bas. Pour compenser, il y a un matelas entouré de rideaux en bas à côté du bar, dans le passage de tous les clients qui arrivent, et au bruit du bar.
Le matelas du cockpit me semble plus spartiate qu'il n'était.
Et je n'ai pas vu les installations attendues à l'extérieur ( zone couverte, douche, casiers à vêtements ? c'était en prévision... ).

L'impression globale est que l'établissement s'éloigne du libertinage pour se rapprocher du clubbing.
D'ailleurs la baisse conséquente des tarifs va en ce sens.

Mais quel dommage...