30 janvier 2013

@ Mlle Marie S.

Ma messagerie refuse catégoriquement d'envoyer ma réponse à votre mail de ce soir. Snifff elle est puritaine !
J'ai déjà eu ce soucis avec un correspondant sous hotmail qui devait y être connecté pour recevoir ma réponse.
Si vous avez une autre adresse de messagerie, sur une plateforme différente d'hotmail... sinon je ré-essayerai ce fichu bouton " envoyer ", il finira bien par marcher à un moment où vous serez connectée.
Je vous garde ma réponse au chaud ;)


 edit jeudi 21h50 : j'ai tenté à nouveau un envoi de ma réponse, je n'ai pas ( encore ? ) eu de message d'erreur, donc c'est peut-être passé ?
Sinon je suis aussi sur facebook si vous voulez vous y créer un compte " libertin ", même éphémère, au moins pour avoir cette réponse.

1 janvier 2013

Début d'année au cinéma

Une idée pour commencer l'année :  le film De l'autre côté du périph. Un policier humoristique, avec en vedette Omar Sy qui revient après Intouchables. Il n'y aura certes pas d'oscar pour ce film, mais j'ai passé un bon moment à retrouver Omar Sy dans ses personnages de " black de banlieue confronté à un autre monde " qui lui vont si bien.


J'attendais aussi, et surtout, ce film pour la scène tournée dans un club libertin, aux Chandelles.


( Note personnelle : ne plus jamais aller voir un film pour sa scène tournée en club libertin avec un membre de ma famille. Etre la seule du cinéma à pouffer de rire à un instant précis, et camoufler ça en toux c'est délicat. Surtout 3 fois de suite. )


J'avais hâte de voir ce que les scénaristes du film inventeraient pour mener les personnages dans un club libertin ! Je me demandais aussi jusqu'où les acteurs iraient dans leur jeu " libertin ". Et j'avoue qu'Omar Sy et Laurent Lafitte en club... oups là je m'égare ^^
Hâte de voir aussi les Chandelles servant de décor pour une scène de cinéma. Est-ce qu'on reconnaît vraiment le lieux ? Est-ce qu'il y aura eu des modifications de l'endroit pour les besoins du tournage ?
  


Ne lisez pas ce qui suit si vous ne voulez pas connaître l'histoire avant d'aller voir ce film !


Pour vous situer l'histoire : Omar Sy, Laurent Lafitte, et la belle Sabrina Ouazani sont trois policiers à la poursuite d'un méchant. Les deux hommes se détestent, chocs des cultures, ils viennent chacun d'un côté du périf. Laurent de Paris, du 8ème " la capitale de Paris ", et Omar de Bobigny. Tous les deux sont secrètement amoureux de Sabrina.

En enquêtant sur le méchant, ils tombent sur son agenda, et y lisent à la date du lendemain, le nom d'un établissement ( dont je ne me souviens plus, peu importe ). Ils décident de s'y rendre, pour l'espionner.
Le problème, et de taille ! c'est qu'Omar  n'est pas au courant de la nature de cet établissement, contrairement à ses deux collègues. C'est quand il voit Sabrina arriver dans la rue ( Thérèse ) très peu vêtue qu'il commence à paniquer et à se demander où ils vont.

Ils entrent dans le club, et dès l'entrée, Laurent croise une vieille connaissance, une amie d'enfance. " salut qu'est-ce que tu deviens ? ", elle lui répond qu'elle s'est mariée, et lui montre son mari, l'homme assis là bas, une femme penchée sur son entrejambe. Le ton est donné !

Pour suivre le méchant, les trois policiers doivent changer de pièce, et se rendre dans la zone dite " décontractée ".  Une idée des scénaristes pour indiquer une zone du club où les clientes doivent être en sous-vêtements, et les client totalement nus.
Facile pour Sabrina qui est avantagée ! Laurent en professionnel s'exécute. Mais Omar pique sa crise ( et on revoit la scène des bas de contention de Intouchable " non je ne ferais pas ça y'a pas moyen ! " ). Ses collègues abandonnent, lui autorisant de rester en slip. Mais n'ayant pas prévu le coup, il porte son slip... léopard ! Un grand moment !

Assez mal à l'aise, ils épient le méchant, quand celui-ci s'approche dans leur direction. Pour se cacher et se fondre dans le décor, ils s'enlacent en frotti-frotta autour de Sabrina. Ce qui n'est pas pour déplaire à Laurent qui, nu lui, a la réaction masculine logique en pareille circonstance. 
Par professionnalisme, Omar attendra le lendemain pour lui faire remarquer ce " signe ", un autre passage très drôle du film.

Le méchant se dirige vers la troisième zone du club inventée par les scénaristes, la zone clairement " sexuelle ". Il faut le suivre, mais ni Laurent ni Omar n'osent aller derrière ce rideau que le méchant vient de passer. Ce sera donc Sabrina qui s'y collera, laissant les deux garçons en plan, lassée de leur manque de courage.

La scène au club libertin s'arrête sur Sabrina, qui a retiré ses sous-vêtements, marchant nue de dos vers ce rideau, ses deux collègues paralysés de peur, se raccrochant à son soutien-gorge qu'elle leur a laissé en garde. ( ça ce sont des hommes des vrais ^^ )


 Vous pouvez lire à nouveau.   


Je vous recommande donc d'aller voir ce film pour cette scène ( et pour le film en lui-même, qui est chouette ). 
Pour quelques clichés sur les clubs libertins bien vus qui vous feront sourire
Les clients des Chandelles s'amuseront à reconnaître les lieux. Et à repérer les changements. C'est fou on nous invente des pièces là où il n'y en a pas, d'un simple rideau tendu ou cadrage de caméra ! Chapeau au réalisateur, même en connaissant les lieux, ça reste crédible !






Sur cette note joyeuse, je vous souhaite à tous une belle année 2013. Ne soyez pas sages !