18 février 2013

* Club * Caméléon

http://www.sauna-cameleon.com/

Y aller, se garer :

Le club est dans le quartier de la gare de Lyon, entre les parkings souterrains des arcades ou Diderot.

Accueil :

L'accueil est très souriant par un jeune homme qui fourni la clé du casier ainsi que serviette/paréo, et propose des tongs.

Déco :

L'étage du bar est dans les tons de mauve et blanc, éclairés de bougies, avec une musique clubbing ( typique des clubs gays d'après les connaisseurs ). Dommage que des néons rouges ne soient pas assortis à cette déco.
L'étage de la balnéo et des coins câlins est tout en carrelage bleu et blanc.

Sauna :

Pour 4 ou 5 personnes, il est à très bonne température.
Par contre le poêle aux pierres chaudes n'étant pas protégé assez haut par sa barrière de bois, un accident me parait inévitable. Il sera facile de prolonger sa barrière de bois, voir de le mettre franchement en cage de bois.

Hammam :

Pour 6 ou 7 personnes, lui aussi a très bonne température, malgré l'absence de porte, remplacé par un rideau de douche.
Attention du fait de toute la vapeur qui s'échappe du hammam, le couloir devant lui est trempé, c'est une patinoire, même en tongs. Ce n'est pas du carrelage antidérapant comme d'habitude, donc il faudrait coller des bandes antidérapantes à intervalles réguliers dessus.

Jacuzzi :

Pas encore en fonctionnement à ma visite. Il est petit, mais joli avec son carrelage bleu et son robinet ( peut-être une fontaine ? ).

 Douche :

3 douches à l'italienne avec savon mis à disposition par le club.

Coins câlins :

5 ou 6 pièces de coins câlins. Malheureusement sans autre décoration que la poubelle pour les préservatifs. Les ( fins ) matelas sont à même le sol, et de petite surface, alors que les pièces sont grandes. Je n'y ai pas imaginé plus d'un trio, voir un quatuor, et sans confort. Quel dommage alors qu'il y a de la place pour mettre de grandes banquettes dans ces pièces !

Bar :

Pour cette première visite, l'entrée était offerte, ainsi que les consommations. Je n'ai donc pas regardé leurs tarifs.
A noter que le lounge face au bar est grand. A l'avenir si ils voulaient élargir leurs horaires d'ouverture, en proposant un buffet froid ( pour garder les clients de l'après-midi, qui habituellement sortent quand... ils veulent dîner ! ), ils auraient la place de le faire.

Clientèle :

Le thème " toutes sexualités " de ce club est respecté : gay, bi, transsexuelle et travesti étaient présents. Mais pas de couples HF ( sur le peu de temps que j'y ai passé ).
Avec une orientation clairement affichée masculine, et d'aussi bas tarifs, je craignais une mauvaise fréquentation, des Morts-De-Faim ( l'entrée de ce club étant moins onéreuse qu'une passe au bois...), mais ça n'était absolument pas le cas. Des messieurs courtois comme on en voudrait partout. Pas d'ambiance oppressante autour de la seule femme présente.
Le fait que la moitié des hommes présents ne soient pas intéressés par une femme détend certainement l'ambiance générale.

Ambiance :

Détendue, mais peu sexuelle du fait de coins câlins qui ne donnent pas envie d'y aller.

Points positifs :

L'accueil très sympathique.
Le sauna et le hammam de qualité.
Les tarifs abordables.
Et surtout la bonne fréquentation, absence de Morts-De-Faim !

Points négatifs :

Le club était encore à moitié en travaux à a visite, pourquoi avoir ouvert à l'arrache avant que le club ne soit prêt ? La première impression compte beaucoup...
Les coins câlins ne sont pas accueillants.

Y retourner ? :

Un club libertin sans possibilité de pratiquer la sexualité plurielle, ce n'est pas possible... J'espère qu'ils reverront les coins câlins pour les rendre plus confortables.

A revoir donc quand leurs travaux seront terminés. En espérant qu'ils arrivent à conserver cette clientèle masculine agréable, ce qui donnera envie aux couples HF et aux transexuelles de venir dans une ambiance qui ne soient pas oppressantes pour les dames.






8 commentaires:

  1. Merci pour cette visite, j'hesitais vraiment à y aller, votre description m'a permis de choisir.

    lienty

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    On a le même âge, je te tutoie.
    Ton blog m'intéresse car il ne ressemble à aucun autre blog libertin ou cul que je fréquente. Tu décris les choses avec une distance de pro, genre Guide du routard. Et tu testes des endroits que je ne connais pas comme un article de Darty. Mais tu n'hésites pas à te montrer nue. C'est très chouette, très agréable, et ton humour rend intéressant tous tes billets.
    Bon, je suis bi, tu ne m'en veux pas ? D'ailleurs je ne te drague pas, je te félicite de tenir ce blog de bonne facture, bien fait, bien organisé, in formé et marrant.
    Bye, à bientôt j'espère.
    S.

    RépondreSupprimer
  3. Bienvenue ici Sibylle !
    Grâce à la distance de l'écran, je n'ai pas peur des femmes bi, on peut même devenir copines de blog ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Copines, ce serait bien. Tu me visites, je te visite, on se commente, on est bien. Et comme toi, j'aime les hommes, leur fragilité, leurs faiblesses, leur virilité.
      Sinon, je suis totalement innocente en ce qui concerne les lieux libertins. Tu peux donner un conseil à une débutante, pour une première fois, seule.
      Bises, copine.

      Supprimer
  4. Deuxième fois que j'y vais en deux mois.

    Première fois, une semaine après l'ouverture, un dimanche après-midi enneigé; peu de monde, des messieurs de qualité, un couple également (qui préfère rester ensemble). Un jacuzzi pas très chaud (le patron m'expliquera par la suite avoir eu un problème de ballon d'eau chaude, les inconvénients du neuf!). Discutant avec quelques hommes dans le jacuzzi tiède, je décide d'aller vers les coins sombres, derrière la grande télé qui diffuse des pornos en boucle. Une personne est tapie dans l'ombre, commence à me caresser; à la manière de faire, précise et directe, je sais reconnaître un homme rien qu'au toucher. Je l'invite à se mettre derrière le glory hole, situation qui m'excite au plus haut point, et cet homme commence à me sucer délicieusement. Il me rejoint ensuite et me présente ses fesses, que je m'empresse de pénétrer (gel et préservatif, cela va de soi). Mon partenaire jouit assez vite, se retourner et s'agenouille; change mon préservatif, en met un autre et commence une vigoureuse fellation, tout en introduisant de plus en plus fort un doigt au contact avec ma prostate. Cette sensation sublime me fait jouir très vite...


    Deuxième fois dans ce sauna, un samedi soir.
    Le jacuzzi est bien chaud, et uniquement pour moi. Jusqu'à ce qu'arrive un très beau couple, avec lequel je sympathise assez vite, bientôt rejoint par un autre homme. La femme se rapproche vers moi, se laisse toucher et caresser par nous trois. A l'issue de ce petit jeu nous passons dans un coin câlin (dommage, celui avec la télé ne ferme pas) ou cette femme sublime nous sucera à tour de rôle,, tout en se faisant honorer d'une très belle manière... Corps sublime, petite poitrine mais ferme, prendre cette femme entourée de son ami et d'un inconnu fût un très bon souvenir. Seul ombre au tableau, son ami, très bel homme, reste 100% hétéro, malgré des propositions appuyés de la part de la femme... Dommage!

    Sur ces deux expériences, le sauna reste LE lieu libertin du moment. Les hommes sont élégants et pas "mort de faim", l'ambiance y est agréable, et les prix ne sont pas prohibitifs. Enfin, tout est propre, définitivement propre et aucune odeur ne vient gâcher ces moments privilégiés.

    J'espère que le sauna Caméléon continuera de drainer une bonne clientèle.
    C'est pour le moment un très bon sauna parisien; les couples comme les homosexuel(le)s pourront y trouver leur compte.

    A conseiller!

    RépondreSupprimer
  5. Ma copine m'ayant fait faux bond (bien malgré elle, la pauvre)au dernier moment, j'avais raté au mois de mai une première découverte des lieux qui devait se faire dans le cadre d'une après-midi massage. Plusieurs couples devait venir, certains amis..j'avais préparé mes huiles essentielles ! Ce fût partie remise.
    C'est finalement pour un RV entre mecs bi que j'ai découvert les lieux quelques jours plus tard, un lundi midi.
    L'accueil est chaleureux, 30 euros pour notre "couple" ; nous avons droit à une joli coupon de tissus en guise de paréo (beau et un peu plus masculin mais glissant et finalement peu fonctionnel si on considère celui à fleurs du Moon) ainsi qu'une paire de claquettes à la taille.

    Visite des lieux plutôt déserts à cette heure (nous étions en tout 5 hommes, seuls et nous deux étions bi) assez conforme à ce que Camille a décrit.
    Douches sympathiques, la douchette amovible est bien vue mais dommage que les attaches au mur défaillantes ne permettent pas de se libérer les deux mains (ce qui est par fois commode pour savonner le(a) comparse ;-)...)
    Le jacuzzi est ouvert, plutôt tiédasse, le problème du cumulus perdure encore et le robinet reste toujours à l'état d'ébauche. En revanche, l'éclairage dans le bassin, en l'absence d'un remous très dense, révèle surtout les impuretés du bassin...
    Discussion décontractée entre mecs, charmants au demeurant.
    Avec mon ami, nous avons pu explorer les coins coquins très biens équipés et variés mais déserts (décor plutôt sage) et finalement trouver un coin fermant à clefs....
    Moment relax au bar, café thé offert avec quelques amuses gueules. Le jeune homme à l'accent italien qui officie est souriant et vraiment très agréable. Bilan positif

    Deuxième passage pour une après midi, nous nous sommes donné rv, deux couples HF cette fois ci.
    Accueil toujours aussi agréable. Je remarque dans les vestiaires que des problèmes d'infiltrations de l'étage du dessus à provoqué un dégât des eaux qui ressort à différents endroits. Vraiment pas de chance pour un décor tout beau tout neuf...
    Un peu plus de monde, et une pression plus forte des hommes, seules nos deux amies représentent la gente féminine..
    Après un jacuzzi cette fois ci chaud et plus clair, nous nous trouvons un espace fermé pour nous quatre...seulement. Il s'agit de commencer en confiance nos ébats.
    Pause et passage au bar, bonne ambiance, politesse et retenue permettent à la pluralité de s'installer...
    Nous nous déplaçons derrière les voiles ; les sourires et clins d’œil de nos amies nous rassurent ; elles sont bien.

    Peu de monde au final mais de belle compagnie.
    Je savoure ce lieu peu prohibitif avant que la fréquentation ou le tarif ne vienne altérer l'équilibre...

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ces précieux conseils... Je suis à la recherche d'un sauna sympa qui accepte les travesties comme moi... Je vous dirais ce que j'en ai pensé... bisous Melody

    RépondreSupprimer
  7. Moi j adore un sauna a chaque fois tres bon moment de detente et des bons cokins et le beau brun a l entree humm

    RépondreSupprimer