28 mars 2013

Vos mails c'est ici !

Bon 3ème personne qui me demande par un autre moyen de contact si j'ai bien reçu son mail ? Ba... nan...

Donc c'est officiel : ma boite mail est plantée... 

Ne me demandez pas le pourquoi du comment, mes compétences en nouvelles technologies s'arrêtent à la gestion de ce blog, ce qui est déjà un exploit !

Je ne sais pas depuis combien de temps mes mails sont plantés, je dirais une petite semaine, j'avais effectivement remarqué une baisse d'activité, mais sans  imaginer à un plantage.

Donc en attendant que les copains informaticiens me règlent ce soucis, on va dire que cet article, ou plutôt les commentaires de cet article, seront ma boite mail. Mes commentaires sont modérés, je ne les publierai pas rassurez-vous. Mais surtout n'oubliez pas de me donner un moyen de vous répondre, un mail ( j'ai testé : quand j'en envoie, ils sont reçus ) ou un compte facebook.

A priori aucun de vos commentaires sur ce blog ne sont passés à la trappe, je les reçois normalement par mail, mais ils sont aussi sur ma page administrateurs du blog. Donc même si je n'ai pas reçu le mail, j'ai pu les publier via l'administration du blog.

Taillons tous ensemble un costard à orange, ou wanadoo, ou windows live mail ( je ne sais même pas à qui m'adresser pour signaler le plantage de mes mails...), et encourageons les copains informaticiens dans leurs recherches !

 A vous ;)


22 mars 2013

Le Bal des Princesses 20 avril 2013



" C'est une institution.
Chaque début de printemps, Dan Marie Rouyer rouvre le Pavillon Royal et sonne le rassemblement  pour le Bal des Princesses.
Cette grand-messe princière et baroque est à la fête ce que Versailles est au sublime.
Samedi 20 avril 2013, ce rdv annuel rock et mondain retrouve ses figures costumées du tout-paris pimpé cour de Versailles.
Anonymes et célébrités au look baroque agrémenté d'une " rock touch " festoieront dans une atmosphère anachronique... "



Extrait du site du Bal des Princesses 2013.

Si vous suiviez déjà ce blog l'année dernière, vous savez à quel point je vous incite tous à venir découvrir cette fête, certes non-libertine, mais tellement frivole et dé(n)lu(d)rée !
Si vous ne suiviez pas ce blog l'année dernière, c'est mal, mais vous serez pardonnés en venant au Bal des Princesses de cette année !


Hâtez-vous de louer vos costumes, ils partent comme des petits pains ! Les couturières des boutiques parisiennes ont déjà beaucoup de travail, et il ne reste que 4 petites semaines...


" ... courtisanes délurée et hussards romantiques arboreront costumes et robes d'époque, délicatement mixés d'une touche Rock et décalée.
Nos amis dignitaires des contrées lointaines, Sultans, Maharadjahs, Tsars et autres empereurs des Steppes orientales seront royalement reçus..." 


Les filles adoreront jouer aux Princesses, prendre la pose aux stands des photos officielles de la soirée, ou minauder devant l'objectif de son cavalier.





Les garçons, parfois peu enthousiastes à l'idée de se déguiser, se prendront au jeu ( oui même aux bas de laine blanche, gants, et perruques ), et apprécieront une soirée clubbing avec... beaucoup de filles !







Pour décider les derniers hésitants, voici le teaser du Bal, fait des images de l'année passée. Bien d'autres à voir sur le site, ou la page facebook, du Bal des Princesses 2013.







Qui se laissera tenter ?

17 mars 2013

* Club * La Maison Rose

edit fin décembre 2013 : Club ré-ouvert par de nouveaux propriétaires. Ne pas tenir compte des informations de cet article qui ne sont plus à jour.


Cette fois-ci c'est la bonne, l'inauguration de la Maison Rose a bien eut lieu !

http://www.maison-rose.fr/
( devrait être opérationnel prochainement, en attendant quelques infos sur la page facebook )

Y aller, se garer :

Proche de la sortie d'autoroute A13, utilisez le parking de l'Aubette en bord de seine, face au quai Albert Joly. Gratuit le soir.

Accueil :

Très chaleureux par la patronne et ses gorilles.

Déco :

Comme son nom l'indique, la déco de ce club est principalement rose, blanche et noire. Pouf, miroirs et tapis décorent le club.

Piste de danse :

Elle est grande, face à la cabine du DJ, équipée d'une barre de pole dance, mais elle est en carrelage. Un parquet de danse devrait pouvoir être collé par dessus.
Musique classique de discothèque orientée années 80'.

Coins câlins :

Matelas roses et capitonnages blancs aux murs. Préservatifs, mouchoirs et poubelles à disposition.
Un grand coin au bord de la piste de danse, un autre derrière le lounge, un canapé et 2 coins séparés par de larges barreaux. Ces coins sont ouverts, sauf le canapé séparé par un rideau de fils.

Douche :

Double douche à l'italienne, avec serviettes et produits d'hygiène à disposition. ( en orange, pour ceux qui en aurait assez du rôse ^^ )

Bar :

Des tickets sont donnés à l'accueil pour les consommations comprises dans le prix d'entrée. les renouvellements sont à une dizaine d'euros de mémoire.

Restauration :

Pas ( encore ? ) de restauration. Le quartier qui ne semble rien proposer de cosy, renseignez-vous par avance si vous voulez dîner autour du club.

Clientèle :

Difficile d'avoir un avis sur une clientèle aussi réduite. Les couples était plus attrayants que les messieurs sans charme.

Ambiance : 

Faute de clients assez nombreux, pas d'ambiance, mais la sympathie de la patronne et de ses serveuses.

Points positifs :

L'accueil. Le club bien conçus. Les coins câlins spacieux. Le ménage et la surveillance des comportements assurés pendant la soirée. Le parking public proche. ( un accompagnement à la voiture des gorilles pour les femmes venues seules doit sûrement être possible )

Points négatifs :

Des tarifs élevés pour un " club de grande couronne parisienne ". ( 60€/cpl, 80€/H, 20€/F ) Qui induisent l'absence de clients masculins relativement jeunes.
A ces prix là, des concurrents parisiens proposent une ambiance, une restauration, et le standing d'une bonne réputation.

Y retourner ?

Après son ouverture chaotique ( 5 inaugurations annoncées en moins de 2 ans ) il faut laisser le temps à ce club de commencer à communiquer. Ouvrir son site web, se présenter sur les annuaires de clubs libertins et sites de rencontres libertins, faire des soirées à thèmes ( couple, mixte, pluralité masculine, bisexuel ? ) pour satisfaire un maximum de clients différent, et proposer un offrir qualité/prix plus cohérent.




9 mars 2013

En chanson




En entendant les premiers accords de cette chanson tout à l'heure au cinéma, je n'ai pas compris cette bouffée d'excitation qui me venait. La scène du film était drôle, mais pas excitante. Clairement pas excitante, à moins de virer pédo-zoophile... et oui le dernier documentaire animalier de d#sn#y sur les bébés ch#mp#nz#s dans la forêt. Mignon, drôle, et instructif, je le recommande, mais je préfère écrire des noms censurés pour éviter d'attirer sur ce blog le coeur de cible de ce film : les enfants.

Où en étais-je ? Ha oui, cette musique qui m'induit une réaction inattendue.
Au générique de fin du film, j'attends et je retiens son nom, pour la retrouver sur le net en rentrant.
Je la repasse une fois, deux fois, quand vient le déclic ! Cette chanson je l'entends régulièrement en after work aux Chandelles ! Je me demande si je ne l'ai pas aussi entendue le soir ou dans d'autres clubs aux horaires de dîners, ambiance lounge avant l'ouverture de la piste de danse.

Combiner les sorties en club avec mon goût pour le jazz rétro, chouette !

( bon je rassure ceux qui penseraient que j'ai des goûts musicaux de chiottes, je suis trèèèèèèèèès ouverte d'oreilles ^^  )


Allez une autre de ce style pour votre week end :