20 mai 2013

* Club * Rituel Foch

http://rituelfoch.com/

Y aller, se garer :

Dans une petite rue tranquille donnant sur l'avenue Foch, le parking de l'étoile n'est pas loin. Un service voiturier est en prévision.

Accueil :

Sympathique et souriant, une visite de l'établissement m'a été proposée.

Déco :

Au bar-lounge les tons sont chaleureux, en bordeaux et bronze.
Au sous-sol, l'étage balnéo et coins câlins, la sobriété domine en noir, gris et beige.

Hammam :

Le hammam est carrelé de beige, lumière tamisée, et douche à l'intérieur pour se rafraîchir et rincer les banquettes avant/après usage, c'est très appréciable.

Jacuzzi :

C'est le point fort de ce club, son beau jacuzzi à débordement, avec une boule à facette à son plafond ! Étrange, mais finalement une idée originale !
Une autre idée originale à découvrir au second sous-sol, je vous garde la surprise ^^
L'eau était malheureusement trop fraîche pour la frileuse que je suis.

Douche :

Les douches sont à proximité des coins câlins et du jacuzzi.
Il y en a aussi une à l'intérieur du hammam.

Coins câlins :

5 coins câlins pour 3 ou 4 personnes, dont l'un peut se fermer en gardant une fenêtre ouverte.
Et un plus grand coin câlin pour un nombre de joueur plus élevé.
Ils ont l'air confortables, avec des murs capitonnés. Et équipés de mouchoirs, préservatifs, et produit nettoyant.

Bar :

Une consommation par personne est offerte avec l'entrée. Large choix d'alcool ou de jus de fruits et coca. On peut choisir entre un verre en verre, qui restera au bar-lounge, ou un verre en matière incassable qui pourra descendre au sous-sol. C'est une bonne idée pour éviter les accidents.

Clientèle :

J'ai visité ce club un jour férié en début d'après-midi, ce qui n'est donc pas représentatif ( nous étions peu nombreux ).

Attention, contrairement à ce que laisse penser le site du club ( qui devrait donc être prochainement adapté ), le directeur ne souhaite pas une sélection de la clientèle sur sa présentation à la porte.
Il met par contre l'accent sur le comportement de ses clients, le respect du " non ", mais aussi la bienveillance mise dans les refus, qui doivent être clairs et poli, sans être rabaissant.
Également contrairement à ce que laisse penser le site, ce club est un club exclusivement humide, le bar-lounge n'est pas habillé, on passe au vestiaire dès l'arrivée, pour mettre serviette, paréo, ou peignoir, et tongs fournies par le club. Il n'est donc pas utile de venir en tenue de soirée. Une tenue de ville, propre évidement, suffit.

Ambiance :

Ayant découvert le club un jour férié, je ne me prononce pas sur l'ambiance, qui ne serait pas représentative du club.

Points positifs :

Le jacuzzi, élément central du club, très chouette !
L'élégance de la décoration, même si je suis allergique à l'art moderne, les sculptures se fondent bien dans le lounge.
Les " petits soins " apportés à la clientèle, le choix du paréo/peignoir, des verres, le coin maquillage et sa batterie de produit ( même des élastiques à cheveux pour les dames qui ne veulent pas les mouiller sous la douche ou dans le jacuzzi ).

Points négatifs :

Le site du club, qui n'est pas représentatif de la réalité. J'ai été étonnée d'apprendre que ce n'était pas le directeur du club qui l'avait écrit. Mais il devrait l'adapter rapidement.
Les coins câlins un peu trop intimes à mon goût.
Les casiers en " casse " et non en hauteur, on ne peut pas y pendre les vêtements.
Le prix, élevé pour une soirée qui se finit pour le moment tôt.

Y retourner ? :

Oui, dès qu'ils auront l'ouverture de nuit, pour une soirée qui se termine plus tard. Et dès qu'ils mettront en place leur buffet, pour une soirée qui commence plus tôt.
En résumé, un club humide avec un bon potentiel, qu'il ne reste plus qu'à fignoler, et ce sera certainement un chouette club !





4 mai 2013

Vrac printanier

Il est 18h15, et je n'ai pas encore fermé les fenêtres ni rallumé le chauffage, le printemps serait-il enfin arrivé ? Cette douceur, très relative, m'incite à préparer mon anniversaire. Il tombe cette année pendant le dernier week-end du mois d'août, le Lapin Goormand et moi avons prévu une escapade à Deauville, il est donc grand temps de faire nos réservations, nous ne serons pas les seuls à profiter de la fin de l'été là bas !

Je vous sollicite donc pour vos adresses de restaurants, pour le déjeuner. J'imagine un restaurant en bord de mer, une décoration marine, ou cosy, une carte de poissons, fruits de mers, ou spécialités normandes ( oui maintenant je sais que Deauville est en normandie, je pouvais la chercher longtemps en bretagne... mais il me reste 3 mois, je vais y arriver...). En dessert il nous faudra une tarte au citron, un cheesecake, ou un moelleux au chocolat ( oui je m'entraîne déjà 3 mois avant à être très chiante pour mon anniversaire ).

Merci !








Lundi je commence un nouveau boulot ( enfin le même, mais dans une nouvelle clinique ). Cette semaine j'ai donc fait ma journée de formation-expresse avec mes futures collègues. Je les ai suivies à leur pause clope sur la terrasse, l'occasion de discuter de nous.
Elles se présentent, l'une en plein divorce, l'autre en couple. A la question " et toi tu as un copain ? ", ne me demandez pas d'où m'est sorti cet élan de sincérité, quand une réponse mesurée aurait été bien plus logique, mais j'ai répondu " non, un amant ".
Un ange est passé... j'allais me rattraper en bafouillant quelque chose du style " mais je rigoleuhhhhhhhh ", quand ma future collègue en plein divorce a pensé à haute voix " moi aussi je vais faire ça je crois...".
Le poids sur mes épaules s'est alors envolé, ouf !
Puis elle a ajouté " mais c'est compliqué si on tombe sur un homme marié avec des enfants, il est marié le tien ? ".
Ma sincérité ne me lâchant pas, j'ai répondu que oui.
" Et ce n'est pas trop galère à gérer ? Tu n'as pas peur que sa femme vienne te faire une crise ? ".
Sincérité, toujours sincérité : " non ça va c'est une copine ". C'est là qu'on regarde autour de soit en cherchant un tisonnier pour se brûler la langue, ou mieux : une corde pour se pendre.
Quand ma future-collègue a lancé " ha mais vous êtes tous échangistes ? ça va alors c'est pratique ! ".
Oui voilà, pratique, c'est tout à fait le mot adapté ! Bon, on retourne bosser ?

Donc voilà comment au bout de 3 heures de travail, et 2 minutes de discussion, mes futures collègues savent que je suis : célibataire, sincère, et échangiste.
Je commence lundi.
Tout va bien se passer ^^


( bon à l'occasion si elles souhaitent ré-aborder le sujet, je leur expliquerai que les célibataires ne sont pas échangistes, mais ce n'est qu'un détail )






18h50, je vais fermer ma fenêtre, le petit courant d'air frais est maintenant : froid...
Mais j'ai dit plus haut que c'était le printemps ! Et au printemps, c'est bien connu, la sève monte... A l'image de ma côte de popularité sur Fessesbook, où les demandes d'amis sont de plus en plus étonnantes, par des profils qui ne laissent absolument rien sous-entendre de libertin, ni même de sexuel. J'ai même eu 2 personnes ne parlant pas français, ni aucune langue de notre alphabet vu les signes utilisés. Est-ce que Fessesbook nous aurait pondu un nouveau système de proposition d'amis ? D'habitude il y a au moins une page " likée " ou un ami en commun. Mais là ces derniers temps, rien de visible.
Bon de toute façon les technologies modernes et moi font 12, donc comme d'habitude j'attends un petit message de présentation si le profil me semble purement " vertical ". Et je suis passée pro du bouton " supprimer ".

Ha et sinon ma boite mail semble réparée ! Du moins les amis ne me demandent plus 3 jours après par téléphone si j'ai bien reçu leur mail.
Je l'ai désinstallée puis réinstallée, toute seule, comme une grande, sans pleurer ! Vous pouvez me féliciter.








19h10, si je mets une demi-journée à écrire cet article, c'est parce qu'en parallèle je surfe sur le ouèb à la recherche de ma nouvelle lubie : les bijoux-pâtisseries. Oui je sais c'est culcul-la-praline, j'assume.
Deux années consécutives qu'au salon Marie-Claire Idée ( oui ça aussi j'assume, riez, riez...) je passe devant le stand, et que je résiste, que je prouve que j'existe, sans bijoux-pâtisseries.
Mais j'ai dit que je préparais mon anniversaire, ce qui inclue les idées de cadeaux. La famille préfère toujours offrir un cadeau qui fait vraiment plaisir, plutôt qu'un banal et impersonnel bon d'achat, tant mieux pour moi !
Me voilà donc à lorgner sur la case " commander " de ce site de bijoux-pâtisseries, en me disant que je suis raisonnable, que je dois pouvoir attendre mon anniversaire.
Mais ce sautoir est tellement trop choupi, et il irait tellement bien avec ma robe préférée... Allez courage, plus que 3 mois à attendre !





Si mes nouvelles collègues qui savent que je suis célibataire-échangiste ne prévoient pas pour lundi ma disparition-sans-laisser-de-traces, pour libérer le monde du vice et de la débauche, je devrais revenir à vous prochainement pour une nouvelle visite de club que je ne connais pas encore.
Mais surtout pour l'anniversaire de Lapin Goormand qui arrive à grands pas lui aussi !
Rappelez-moi d'ailleurs de lui taper dessus pour qu'il daigne enfin choisir comment il souhaite le fêter, mon chapeau-magique de dresseuse de lapin à ses limites en matière de mise en pratique d'idées de soirée d'anniversaire. J'aimerais quand même lui trouver mieux qu'un gâteau-lapin-crétin-en-... je ne sais même pas en quoi il est celui-là.




19h35, je rallume le chauffage, et vous souhaite une bonne fin de week end !