22 octobre 2017

Les Festins de Sardanapale


Je vous avais évoqué ici un souvenir de ma première soirée organisée par Laslo Sardanapale, les soirées " Embrassez qui vous voulez ", basées sur la stimulation de nos
5 sens.






Laslo Sardanapale lance un second concept : les Festins de Sardanapale. Chaque mois, autour d'un dîner, les convives écoutent un intervenant qui anime la soirée, puis se rencontrent, et plus si affinité...
Cette première édition se déroule au bar-restaurant pour couple la Divine Alcôve, privatisée pour l'occasion, et ouverte à tous. L'intervenant s'appelle Jacques-Olivier Liby, président du Prix de la Nouvelle Érotique.

C'est avec ma super-copine-de-sortie Avant Tureuse que je me rends à cette soirée. Nous découvrons la Divine Alcôve, et retrouvons Laslo avec plaisir. On se sentirait presque à la maison en retrouvant des amis et connaissances qui participent eux aussi à cette soirée, l'auteur Clarissa Rivière, la chanteuse Mlle A et son mari, la journaliste Flore Cherry, le photographe Ressan, la chanteuse Julia Palombe. Nous découvrons avec plaisirs les autres participants, qu'ils écrivent, lisent, ou aiment simplement l'érotisme.

Une fois tout le monde arrivé et chaleureusement accueilli par Laslo et par les propriétaires de la Divine Alcôve, nous passons à table. Chacun découvre alors un petit sac rouge de cadeaux et souvenirs de cette soirée. Des places de spectacle, du parfum érotique, un loup noir, un porte-clé... et le sac se remplira au cours de la soirée !

L'intervention de Jacques-Olivier Liby commence. Il nous présente le Prix de la Nouvelle Érotique. Chaque année, la nuit du changement d'heure d'hiver, celle où nous dormons une heure de plus, les 300 concurrents inscrits reçoivent à minuit précise un thème, et un mot final. Ils doivent alors renvoyer leur nouvelle, répondant à ces deux critères, avant 7h du matin. Ils ont donc 8 heures de travail, et surtout de plaisirsss devant eux. Les participations sont anonymes, cachées derrière des numéros, pour ne pas influencer le jury. Ainsi tout le monde a sa chance, de l'amateur qui écrit pour lui son journal intime, aux célèbres auteurs bien connus dans le milieu de l'érotisme.
Je pourrai m'initier d'avantage aux histoires érotiques : on nous offre en avant-première " Ta maîtresse humblement, et autres nouvelles ". Le recueil des nouvelles finalistes du prix de l'an dernier. Le thème était " est épris qui croyait prendre ". Le mot final est " ricochet ". J'ai hâte de lire ce recueil !

Jacques-Olivier Liby débat ensuite avec nous de sa vision de l'écriture érotique. Je m'y connais assez peu, ayant plutôt l'habitude des récits factuels plutôt que des histoires, mais j'apprécie ces échanges passionnés entre les convives

Le délicieux repas est servi, et les discussions divaguent. Nous parlons de libertinage, de rencontres sexuelles et sensuelles, de nos goûts et couleurs. Nous échangeons nos adresses d'établissements libertins, ou d'hôtels envoûtants ( et là on se rend compte que certaines chambres ont vu passer la moitié des libertins de Paris ^^ ).

Avant le dessert, Flore Cherry lance un jeu de questions/réponses pour nous faire gagner des places au salon de littérature érotique qu'elle organise le 26 novembre.

La soirée se poursuit au bar, ou en changeant de place à table pour pouvoir discuter avec d'autres personnes. Nous sommes en milieu de semaine alors ceux qui habitent loin et travaillent le lendemain partent vers minuit. Nous resterons encore un peu, mais devons aussi être raisonnables.

Une proposition aussi indécente que décalée ( et que je n'avouerai jamais, ja-mais ! ) me fera offrir le livre-photos de soirées libertines de Ressan. Et soyons folles, un exemplaire aussi pour Avant Tureuse. Nous finirons la soirée en discutant avec lui, pendant qu'il nous les dédicace.



C'était un excellent démarrage pour les Festins de Sardanapale. Un intervenant passionnant, des participants conviviaux, un lieu cosy, intimiste et son repas délicieux, une pluie de cadeaux... Comme aux soirées Embrassez qui vous voulez, je reviendrai avec grand plaisir ! Bravo à tous !


Cette soirée vue par Clarissa Rivière, et par Avant Tureuse.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire